Viva Extramadura

Publié le par La NFT

Ca y est le jour J est arrivé, le RDV est fixé a 8h30.

Florent passe me chercher pour ensuite récupérer Samuel et Laurent.

Direction l'aéroport Paris Beauvais où Guillaume nous rejoint, la troupe est au complet.

 

 

De droite à gauche : Guillaume, Florent, Samuel, Laurent et moi (Sam). 

images-2-0163.JPG

 

Ca commence déja à vanner, ça promet.

Arrivée à Madrid le temps de récupérer les bagages et les rods cases, dont un superbe rod case

collector surnommé la pompe à merde.

 

                                                                                                extramadura-085.JPG 

extramadura-002.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Je vous laisse deviner à qui il appartient.....

Nous filons récupérer les voitures de location car il nous reste encore 3 heures de route.

Une fois arrivés à Orellana de Veija, nous sommes accueillis par Stéphane, le directeur

du centre Pesca Extramadura .

Nous prenons possession de nos appartements et partons fêter notre arrivée.

 

extramadura-006.JPG

 

La nuit fût courte et les choses sérieuses vont pouvoir commencer.

 

1er jour : Arrivés sur le ponton d'embarcation, Samuel et Laurent qui, pressés par l'envie de voir le lac,

sont déja en train de tacquiner et sortent le premier brochet du séjour...Hallucinant...!!!

J'embarque avec Florent tandis que Samuel, Guillaume et Laurent montent avec Pablo le Guide du jour.

 

extramadura-025.JPG

 

Nous commençons la pêche par les fonds de baies et les hauts fonds, mais sans résultat.

Changement de spot et nous trouvons des fishs actifs, positionnés sur un tombant passant de 5 à 10

mètres de fond.

Je touche mon premier bec au Buster.

 

extramadura-010.JPG

 

Samuel qui nous claque un 95 à la pose du midi

extramadura-013.JPG

 

Le reste de la journée restera plutôt difficile.

Je fais quand même quelques fishs en pêchant au X Buster, mais rien d'extraordinaire.

                                                                                              extramadura-020.JPG

extramadura-015.JPG

 

Une fois rentrés, nous tirons le bilan de cette première journée. Les brochets ont fini de frayer et sont

sortis des baies pour se positionner sur les tombants et les pointes.

Ils sont suiveurs mais pas franchement mordeurs. Les leurres qui ont le mieux donnés sont le

Cursor Magnum et le X Buster.

Malgré tout, nous sortirons quand même 25 becs et sachant le potentiel du lac, nous restons

confiants pour la suite.

 

2ème jou : Florent, Samuel et moi, sommes les premiers au ponton et au premier lancé : 

le fish est pendu.

 

extramadura-022.JPG 

 

J'enchaine 2 autres becs avant d'enbarquer ce coup-ci avec Guillaume et Laurent.

Le temps n'est pas au mieux et les becs non plus d'ailleurs.

Après trois heures de pêche sans que nous voyons la queue d'un fish, j'en sors un au divinator

blanc.Seul Samuel et Florent réussirons à toucher du fish en pêchant à la traine et

apparamment, c'était la seule technique pour faire un peu de brochets ce jour là.

Puis le vent s'intensifiant et la pluie s'en mêlant, nous sommes contraints d'arrêter la pêche

à la pose du midi.

Il tombe des cordes et l'après-midi sera séance de visionnage de DVD et sieste.

 

Samuel au reveil

extramadura-023.JPG

 

 

3ème jour : Le temps est revenu au beau fixe et nous prenons comme stratégie de pêcher

les tombants dans 25 mètres d'eau pour essayer de décrocher le big fish du séjour car,

Daniel, un autre guide, nous explique que généralement les gros sujets du lac affectionnent

ce genre de poste .

N'ayant pas de leurres plongeant assez profondément, je passe rapidement sur des gros

shads SPRO entre 8 et 12 inch avec des plombés de 14 à 20g.

Sur la première dérive, je prends une touche puis une deuxième, que je concrétise par un

joli bec de 85cm.

 

extramadura-027.jpg

 

A la deuxième dérive je me fais couper l'empile du triple puis, peu de temps après, je récidive

avec un autre beau poisson.

 

extramadura 029

 

Nous refairons quelques brochets sur le reste de la journée.

Quant à Florent et Samuel, ils auront plus de réussite en appliquant leur technique

de la veille et sortirons eux aussi des beaux fishs dont 2 de presque 90cm

 

images-2-2011.JPG

 

images-2-2016-copie-1.JPG

 

4ème jour : Nous partons pêcher le Black Bass en float tube.

Tout le monde est impatient de découvrir ce nouveau terrain de jeu et un peu inquiet pour ceux

n'ayant jamais pratiqué le float.

A peine arrivés, on saute dans nos waders et nous voilà partis vers l'amont de la rivière :

à part Florent qui cherche la bonne direction  ! Pas évident pour une première mais aprés

1/2 heure il réussira à dompter sa monture ainsi que Laurent qui, pour sa première aussi, a

su maitriser son float dès les premier coups de palmes. BRAVO les mecs.

Guillaume démarre sur les chapeaux de roue en enquillant plusieurs Bass au stick bait. Florent

rattrappe son retard en pêchant au spinner bait et Samuel et Laurent ont également fait quelques

Bass sympas.

Moi je fais le seul bec de la journée au stick bait, attaque explosive garantie et quelques Bass au

jerk bait.

 

Guillaume avec le plus beau Bass de la matinée 

P1060784_-800x600-.jpg

 

A la pause du midi, nous changeons de coin, les Bass y sont normalement plus nombreux et plus gros.

Cool....

Les bass s'enchainent et j'en toucherais un peu à tout : jerk bait, spinner bait, top water, jig etc....

 

extramadura-043.jpg 

 

 

extramadura-047.JPG 

 

Le coup du soir se termine et Florent cloture la session avec un big Bass

 

images-2-2026.JPG

 

De retour au point de départ, tout le monde a la banane et des Bass plein la tête.

Nous ferons lors de cette journée, à cinq, 150 Black Bass. Du DELIRE !!!!!!

 

5ème jour : Nous repartons traquer les brochets dans l'idée cette fois de faire du nombre

et prendre un max de plaisir.

Daniel nous dit que la veille, une autre équipe de pêcheurs, en a fait pas mal sur un spot ou les

ablettes et perches soleil se sont rassemblées en quantité.

Une fois arrivés ça semble irréaliste !! Il y a 40 mètres d'eau au sondeur et les becs se tiennent

dans le premier quart de la couche d'eau.

Le temps de trouver sur quels leurres les fishs vont bouger, que Laurent semble avoir trouvé

le patern avec un LV 500 Blanc.

Alors qu'il vient de nous faire deux fishs sous le nez, je débloque mon compteur avec mon

riprizer diving 110 Firetiger, et commence à enchainer les becs en jerkant comme un malade.

C'est complétement HALLUCINANT : les becs viennent shooter nos leurres sous 1 mètre

d'eau de la surface alors qu'il y a 40 mètres de flotte sous nos pompes.

 

extramadura-056-copie-1.JPG

                                                                                                

extramadura 057

 

 

Dans l'euphorie et la précipitaition, je saisis mal un bec encore bien nerveux et ce qui devait

arriver, arriva : me voilà d'un côté avec le triple d'un buster planté dans le doigt, et de

l'autre, le bec gesticulant dans tous les côtés.

Je fais au plus vite pour l'immobiliser et le décrocher. Je coupe l'ardillon pour pouvoir

enlever le triple et continuer la pêche.

Un p'tit passage à vide s'en suit le temps d'oublier ce mauvais événement, puis les touches

reprennent de plus belles.

C'est un génocide qui sévit : les busters prennent cher !

L'après-midi se passe dans la même optique mais les becs répondent de moins en moins et nous

obligent à bouger pour les rechercher plus vers les pointes.

A trois, nous monterons plus de 50 brochets aux bateaux.

 

6ème et dernier jour : Laurent, Guillaume et moi décidons de retourner pêcher le black bass

tandis que Samuel et Florent restent sur le lac et s'acharnent à vouloir faire un big brochet.

Stéphane nous emène dans une rivière où les bass peuvent dépasser les 3 kilos.

Une fois arrivés, nous jetons un coup d'oeil sur ce qui nous attend : ça sent bon car nous

apercevons déjà un bass de plus de 40cm au ras de la berge.

J'essaierais de le tenter avant de mettre les floats à l'eau mais rien y fait.

Nous sommes à présent sur les floats tubes. Je pars seul sur la rive opposée.

Stéphane m'explique que les bass sont habituellement collés à la berge et qu'il est bon

d'alterner weight less et jigs sur chaque poste.

Le cover est impressionnement épais : branches, troncs, souches, joncs, ronces... autant de

caches susceptibles d'abriter un bass.

Il y a tellement de postes, que l'on pourrait passer 20min sur chacun d'eux.

Ca s'avère donc plus technique que prévu. Il faut réussir à skipper au plus près de la berge,

et suivant les conseils précédemment donnés, je ne tarde pas à faire mon premier bass.

 

extramadura-061.jpg

 

Après avoir fait quelques bass, j'arrive au niveau d'un tronc, avançant de plusieurs mètres

dans l'eau.

Je passe mon one up shad 6 inch qui se fait intercepter juste après son passage au dessus du

tronc. A la première chandelle, mon coeur s'emballe à la vue du fish et après un lourd combat,

je tiens enfin un bass digne de ce nom !

 

005_123053.jpg

 

Nous continuons de remonter la rivière mais les bass se font un peu plus discrets. Nous

commençons à avoir faim et Stéphane nous propose donc d'aller manger.

En redescendant, je m'arrête à l'endroit où j'avais fait mon big bass. Là, je passe au jig et

voilà un autre bass bien sympathique.

 

extramadura 073 

 

L'après-midi, je reprends le poste où je m'étais arrêté. Je touche quelques fishs en continuant

ma prospection. Sur cette partie, le cover est un enchevêtrement de ronces et de branches.

J'enmêle presque à chaque cast et ça me gonfle rapidement, donc, je décide de changer de

berge.

Je reprends confiance et... le résultat est immédiat. Les bass tombent comme des mouches,

jusqu'à ce que je tombe sur un qui me donne un peu plus de fil à retordre.

Et voilà donc mon deuxième big bass de la journée : 2kgs de muscle !

 

extramadura-075.jpg

 

extramadura-078.jpg

 

Laurent avec son pèpère

P1060804_-800x600-.jpg

 

La pêche et le séjour se terminent par une journée MEMORABLE que je ne suis pas prêt

d'oublier. Je finis avec un score dément de 50 black bass et nous en comptabilserons à

nous 3, 120 !

Sur le séjour, nous ferons 150 brochets et 270 black bass au total.

 

J'ai vraiment passé un excellent séjour en compagnie d'une bonne équipe de vainqueurs :

Guillaume,Laurent, Samuel et Florent, avec qui, j'ai hâte, je l'espère, de remettre ça l'année prochaine.

 

A +

Sam.

 

 

 

Publié dans Sessions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kermit 23/05/2011 10:36


magniphique report et en plus la blinde de fish chapeaux


Laurent 26/04/2011 12:13


Super report Sam!
T'as du talent, tu devrais faire un blog!!
Tu vois que tes petits didis ne servent pas uniquement de pendouilloir à becs!
tchuss
Laurent


Flo 20/04/2011 08:48


Que c'était bon les vacances...
Vivement l'année prochaine...